Hélène Schmitt, Violon et violon baroque

La violoniste française Hélène Schmitt a étudié le violon moderne à Paris. Après avoir accompli plusieurs années de pratique de l'orchestre, d’abord à l'orchestre de Montpellier Languedoc Roussillon, puis à l'0rchestre Philharmonique de Radio France à Paris, elle se tourne vers la musique ancienne et entreprend un nouveau cycle d'études à la Schola Cantorum de Bâle où elle découvre un univers qu’elle fera sien et auquel elle se consacrera avec ferveur; quinze ans, pas moins, dêdiés à l'exclusive pratique du violon baroque et de ses questionnements, au cours desquels elle se distingue par trois prix internationaux, neuf disques de soliste pour le label français Alpha et le développement de sa personnalité artistique auprès de partenaires de prédilection, tel le claveciniste François Guerrier ou le luthiste Rolf Lislevand. En 2009, elle élargit patiemment son répertoire vers d'autres esthétiques, classiques et romantiques, puis enregistre un disque dédié aux sonates de Mozart et Beethoven pour violon et pianoforte et fonde le Quatuor Baillot, sur instruments historiques. Avec ce quatuor, la violoniste renoue et se confronte plus intensément au répertoire du XIXe siècle et à ses pratiques.

Elle est récompensée en novembre 2010 du Prix de la Fondation Cino del Duca, fondation abritée par les Beaux Arts et l'institut de France.

Hélène est la dédicataire et l’interprète de pièces pour violon seul écrites par des compositeurs tels que Florentine Mulsant ou le jeune pianiste et compositeur Orlando Bass entre autres.

La violoniste se produit en soliste sur les scènes d'Europe, mais aussi au Japon ou aux Etats-Unis.

Elle vit à Paris, donne régulièrement des masterclasses. Après avoir enseigné ele violon baroque et la musique de chambre au Conservatoire de Toulouse, Genève et Boulogne Billancourt.